Pas de veine dans les Cevennes

Publié le par Admin

Après une nuit fort moyenne due aux orages qui nous encerclaient, nous nous levâmes prets à rayonner (au propre et au figuré). En sortant des sanitaires, qui vois-je devant mes yeux ébobis? Sophie, une amie plongeuse, habitant Athis et que je n'avais pas vu depuis 4 ou 5 ans. On discute plongée et prend quand même son portable au cas où. Eux repartent du camping demain!

Revenons en à nos rayons. La jante étant fendue en de multiples endroits, je rajoute de multiples rondelles pour renforcer. Je centre la jante, sans m'occuper du faux-rond et j'obtiens une roue qui tourne presque rond! Je la charge sur la brave mob et vais en ville faire disquer les boulons qui dépassent (je ferai les croquis en rentrant - si on rentre)! J'achète du scotch américain pour couvrir toute la ferraille et repart remonter tout ça. A partir de là, ça se corse! Je voulais monter un pneu neuf pour assurer, mais le fond de jante étant "rempli" de rondelles plus têtes de rayons, le pneu ne peut s'y loger et je ne peux pas le monter. Il faut dire que je suis parti volontairement sans démonte pneu, vu que les pneus de vélo se montent bien à la main! Bon, on monte le vieux pneu qui est plus souple, vu qu'il a déjà roulé! Les outils de montage seront réquisitionnés dans la cantine, à savoir 3 cuillères à soupe. Elles ont bien un peu souffert, mais comme ça elles n'ont pas fait le voyage pour rien! Je gonfle, pas de fuite et nous partons. Destination 20 mètres plus loin, et oui, il est midi, l'emplacement est réservé pour la nuit suivante et je n'ai pas fait d'essai donc on reste une nuit de plus à Florac! Miam miam puis essai solo sur la route. Ca tient, je repars en ville ajuster la pression. C'est le mot ajuster qui n'a pas du plaire!!! Le pneu est prévu pour 4 bars, je mets 3,5 et la chambre à air éclate de rire, pas moi. Bon, je vais à pied chez le marchand de motos voir s'il veut bien me monter une nouvelle chambre à air, car je n'ai pas les outils avec moi. Il n'a pas le temps, donc j'achète une chambre (j'en ai une d'avance mais abonnance de biens ne nuit pas) et vous l'avez compris direction le camping en poussant! Là, le staff technique, prévenu par téléphone, m'attend et c'est reparti. Nouvelle chambre dans vieux pneu, je réquisionne le liquide vaisselle et l'éponge qui va avec pour assurer un montage tip top, mais Danièle n'appécie pas! Plus malinois que ce matin, je mets la roue sur la mob et direction la station! Le patron du camping va croire que je fais un trafic de roues de Derny!!!

Je gonfle prudemment, Ah, malheur le mano indique 6 bars!!! L'embout n'était pas dévissé. Ouf! Je recommence et m'arrete à 2,8. Puis camping, montage etc vous connaissez ça par coeur... Nouvel essai à 2 cette fois, direction la station pour de l'essence où on discute avec des hollandais sympas! Retour timide à 35 km/h, ça a l'air de tenir mais demain il y aura .... La remorque! Tiens je crois que je vais la baptiser "la grosse bertha" celle là!!

Avec le recul, je me demande si la notion de camping, mécanique, soudure, usinage de pièces n'est pas un concept à développer! En tous cas, nous les fréquenterions avec beaucoup de plaisir voir d'assiduité!

Des membres (dont je tairai les noms) de mon entourage proche commencent à chuchoter les mots tabous de rapatriement, assistance etc...

Demain on part (de toute façon on doit libérer l'emplacement alors on bougera au moins de 20 mètres minimum)! Maintenant on transporte en plus "les pets de la dame aux cleps" : la jante et le pneu tiendront-ils ?

C'est ce que vous saurez en lisant le prochain épisode de : "Petit Derny nous fait du soucis"

Publié dans derny-en-ballade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nicole 29/07/2006 10:09

Te laisse pas piquer tout ton matériel Danièle!!!
Alors bon courage encore a vous 3 pour la suite des evenements,A quand votre entrée prévue dans le square,Mais je suis sure que ce sera sans "europ assistance" de toute les façons!!
Bises Famille Fort