2009 Année zen pour la mécanique

Publié le par Admin

Après avoir vu la Méditerrannée puis l'Atlantique, pour suivre notre logique anti horaire, la destination sera la Manche.
Ne pouvant partir que 15 jours, notre dévolu se porte sur l'ile de Jersey.

Grosse vérification avant de partir. Je plaisante. On devait partir à 9h, et à 9h moins le quart, j'ai gonflé les pneus, régler la magnéto et on est parti comme çà.

C'est çà d'avoir une machine récente et fiable, on part sans arrière pensée.

Le trajet: la météo a été couci couçà pour aller jusqu'à Saint Malo, là ce fut franchement couçà, pluie toute l'après midi.
Le retour a été vraiment couçà sur la région de Saint Malo pour s'améliorer ensuite.

Entre les 2 le temps sur Jersey fut splendide gros soleil tous les jours. On a pu se promener avec notre engin dans tout Jersey.

Petit Derny a eu un gros succès. Pourtant les anglais sont les champions du monde des engins farfelus, mais un Derny, ils n'avaient jamais vu.
Donc il y a eu pas mal de causettes techniques et de photos.

Voilà cette année je n'ai pas fait de compte rendu journalier, par flemme, plus que par manque de choses à raconter.
Jersey vaut vraiment le détour, et le Derny était même quelque fois trop rapide pour apprécier les maisons cachées derrière les bosquets ou les fabuleux jardins anglais multicolores dominés par les palmiers.

Pour être tout à fait honnête, il a quand même fallu sortir les outils, à 100m de la maison au retour, car la chaine trouvant qu'on l'avait complètement ignorée à trouver malin de sauter et d'aller se coincer derrière les pignons. Mais c'est peanuts par rapport aux années précédentes.

Pour l'an prochain, j'ai une petite idée derrière la tête qui ne devrait pas être mal.
A suivre.

Publié dans derny-en-ballade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article