La journée qui a failli bien se terminer!

Publié le par Admin

Nous quittons la Camargue et nous dirigeons vers Ales. Il fait beau mais je trouve que rien ne va bien. Le Derny n'avance pas, on n'a plus l'habitude de la remorque. Je trouve que Danièle remue trop, en ville elle ne me donne pas les bonnes directions, on s'arrète pour pique-niquer à un endoit pas terrible, bref je rale énormement!

 

Après manger, ça va monter! On repart, le couteau entre les dents. En effet je viens de m'apercevoir que si le moteur est bien dans les tours, en l'aidant bien, il monte les cotes entre 40 et 45. On y va ardiment. Je négocie les virages au mieux, et ça continue à monter. Danièle commence à demander une pause boisson, pas glop, pas glop, il reste 6 kms avant le col. Mais je sens que ça faiblit  derrière, alors je m'arrète. On boit, on cause, je lui dis que le Derny n'arrete pas de bouger dans les virages "t'as peur ou quoi dans les virages ?"

 

"Ben oui, j'ai peur que la remorque se renverse" Alors je rale!!! Superbes paysages quand même!

 

On installe la remorque sur la mob de Simon. Je fais tourner notre roue et il me fait remarquer qu'elle est voilée, je regarderai ça tout à l'heure au camping. Simon repart avec quelques émotions avec la remorque!

 

Nous arrivons à Florac, 130kms ça ira! Je cherche le camping quand je sens un problème à l'arrière. Je regarde et que vois-je? 2 rayons arrachés de la jantes! Ah là ça se gate! On remet la remorque chez Simon, et on va à pied au camping (500 m). Je regarde d'un peu plus près, pas glop! 2 rayons arrachés, oui, mais 3 autres cassés!!! J'ai, bien sur, monté des rayons neufs et plus gros que d'origine pour plus de solidité. Sur le Derny il y a 4 tailles de rayons. Prévoyant, j'ai des rayons neufs d'avance, mais des 3 tailles qui n'ont pas cassé. J'ai failli prendre des vieux rayons, mais je me suis dit, inutile! Je repars en ville (sous préfecture quand meme) en me disant peut etre!!!

J'arrive devant le seul magasin de 2 roues-tondeuses-tronçonneuses (j'adore la province- ironique-)! Devant la porte, une Bonnie de 70, dans le fond une Guzzi, le patron doit pas etre un mauvais bougre!!! En fait, un magasin comme quand j'étais mome. Des casiers en bois jusqu'au plafond, un bazar terrible, où les casques et lunettes neuves sont sous les pneus, les paquets de bougies à terre, les vélos neufs "en expo" entassés dans un coin... Je devrais trouver mon bonheur! Et bien non! Dans les vélos rien, le patron me donne sa caisse de rayons motos, rien à la bonne longueur. Je traverse la rue et vais chez le quinquailler acheter de la tige filetée de 4, des rondelles, des écrous et je vais fabriquer mes rayons.

Simon m'aide pour boucher les éventrations de la jante avec des grosses rondelles! En fait la jante est fissurée à chaque tete de rayon. Ah j'ai oublié de vous dire qu'il pleut depuis un moment, qu'on doit manger, que j'en ai un peu marre et que je vais pas avoir le temps de rayonner ce soir! J'ai essayé d'appeler STMA pour qu'il m'envoie des rayons mais personne ne répond. J'ai essayé d'appeler Macadam 2 roues pour qu'il m'envoie une jante mais il ne répond pas. Donc on va compter sur le système D!!! Demain matin, je rayonne, j'emmene la roue en ville pour meuler les tiges qui dépassent, peut etre braser des renforts sur la jante et on verra!!!

Publié dans derny-en-ballade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nicole 29/07/2006 10:01

Et bien que de galères!!!
Mais rien d'insurmontable pour "Roger" comme toujours!!!
Bonne route a tous les 3
Bises famille fort