SCOOP : Petit Derny est pris au radarjumelles!

Publié le par Admin

Vu l'humidité ambiante, on retarde un peu le départ! 9H30, nous sommes prets, il fait 14°. Je mets, moi aussi un sweet. Le vent n'a pas faibli, n'y changé de direction. Nous suivons le canal de la Loire et dépassons de beaux bateaux. Leurs pilotes sont habillés comme pour passer les 40èmes rugissants! Nous déjeunons à une halte nautique, il fait 17°, nous ne nous éterniserons pas. Je ne demande plus les kms restants, des fois qu'on me raconterait des fariboles! La pluie s'y met, on se précipite dans l'entrée d'un supermarché. Ca s'arrète, donc on repart. Nous cheminons tranquillement, quand je vois 2 individus suspects au bord de la route, un gang sans doute, car déguisés de la meme façon. L'un d'eux marche sur la chaussée, dresse les bras en croix et me fais ranger sur le bas coté.

"Gendarmerie Nationale", l'avait pas besoin de le dire, c'est écrit dessus, comme le porc salut!

"Zavez les papiers du véhicule?"

"Bien sur. Ne me dites pas que j'ai fait claquer un chrono!"

"Non, juste une vérification"

Il controle la carte grise, pendant ce temps, la gendarme qui l'accompagne (et non pas la compagne qui le gendarme- quoique!) quitte ses jumelles et controle notre Simon qui est en règle lui aussi. Mais il n'en menait pas large, le petit, surtout que la gendarme, elle l'était, large!

Nous repartons sans meme un alcotest, ni présentation du permis! Tout se perd, mon bon monsieur. Juste servi à nous casser l'élan.

Finalement nous arrivons à 16H à sully sur loire, où la tente pourra sécher grace au vent, mais de gros nuages rodent!

Petit Derny laisse entendre des grincements aux roulements de roues, des claquements aux roulements de fourche, mais aujourd'hui encore, les outils sont restés au repos!!! Est ce qu'il sent l'air de la maison et qu'il se calme, ou bien est-il simplement fatigué et veut-il se reposer? Il a 1792 kms au compteur.

Publié dans derny-en-ballade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article