Grosse dégustation de St Emillion !

Publié le par Admin

Petit retour sur la soirée d'hier. Nous sommes arrivés tard, super camping 4*, super restau. On sort, on admire le ciel sans nuage, annonciateur d'une bonne journée. 23h Danièle va se coucher, moi j'installe une rallonge électrique dans les sanitaires pour recharger le pocket PC et rédiger le compte rendu qui est dodu. Je rédige, je rédige, il est minuit  et demi lorsque je vois débouler une furie à la coiffure ébouriffée qui arpente le camping avec sa lampe de poche. Je reste calme ce n'est que Danièle qui s'est réveillée en sursaut, et ne me trouvant pas à coté d'elle s'est rhabillée et me cherche dans le camping. Rassurée elle repart se coucher, je finis mon article et vais la rejoindre. J'ai la joie de me coucher sur mon couteau suisse que Danièle a glissé dans le sac de couchage. Quelle farceuse.

Jeudi 7h30. On se lève, il pleut. On évalue la cote à 3 pains au chocolat pour moi et 2 pour Danièle. Bon dosage car la grimpette s'est bien passée. Hier en préparant l'itinéraire on a vu qu'on passait près de Saint Aulaye ( prononcer "au l'ail" comme les cotes de Blaye). Les filles de nos voisins y sont en vacances mais partent à midi. On va mettre le turbo pour arriver avant leur départ. 11h30, on arrive, je sors mon téléphone pour appeler Cindy quand je la vois dans la voiture qui nous croise. Je fais des grands signes, elle répond sans comprendre tout de suite ce que fait son voisin ici. Arret minute, elle m'explique où est la maison de ses grands parents, et repart pour ne pas rater le train. Nous arrivons pour nous rafraichir le gosier, mais finalement on se laisse tenter par le repas.

Le soleil est bien installé et on descend dans le bordelais.

Pour la 2ème fois depuis notre départ, route barrée, travaux. Comme on est jamais chauds pour un détour, on passe. Ah la joie de slalommer entre les trous avec un vtt de 4m et 230 kgs et de passer à coté du rouleau compresseur en marche. Les 2 pilotes maitrisaient donc pas de soucis.

Petites routes viroleuses ( ils ont planté les vignes, fait du vin, puis tracé les routes! ) parfait pour un 2 roues. Je me méfie quand meme de l'état de la route qui passe sans prévenir ===de billard ( où on frole le 60 en descente sans le moteur ) à tole ondulée . Une bonne vingtaine de kms avant St Emillion la dégustation commence. Mais nous c'est nos cuisses qui dégustent. Finalement on traverse le village de St Emillion à pied, çà détend. On voudrait arriver à St Séphorien ce soir, alors c'est reparti de plus belle. Oubliées les bonnes résolutions du début, ménager sa monture etc. On pédale au taquet. A un moment plus d'essence je passe la réserve. 10 minutes plus tard arrive un village, donc je pense refaire le plein quand Danièle me demande de s'arreter pour faire le plein, mais SON plein. Pour éviter tout incident diplomatique, priorité Danièle. Et là surprise et peut etre fait unique en France, ya pas de troquet!!!! On fait 2 fois le tour de l'église, la mairie, divers commerces, mais pas de troquet. On se rabat sur la boulangerie où on prend 3 tartes au fraises, des chocolats maison, 1,5 litres de boisson et l'irremplaçable tablette de chocolat. Cette légère collation avalée, on attaque les Landes. Ah çà s'annonce comme le repos du guerrier. C'est plat, on trace.

Résultat 190 kms aujourd'hui. Biarritz n'est qu'à 170 kms, sauf soucis, on y sera demain soir. J'appelle nos amis, leur dit qu'on part demain ( c'est vrai ). Ils me demandent avec quelle moto on vient, je dis avec la bmw. Je leur expliquerai qu'elle n'a pas voulu démarrer, alors on a pris notre vaillant petit derny en remplacement.

Dernière minute. J'ai quand même un bon échauffement à l'arrière train, je cherche dans la trousse de toilette, Danièle n'a que de la crème "cicatrisante et apaisante  pour visage", et bien je vais faire avec. J'espère juste que çà ne va pas cicatriser de trop... Je serai quand même bien embêté si ça refermait tout !

Publié dans derny-en-ballade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

simon 15/02/2009 09:57

St Aulaye se prononce "aulait"...